mardi 10 avril 2012

La Marque du Fleuve [Mercy Thompson #6], Patricia BRIGGS


Mercy Thompson #6
La Marque du Fleuve
Patricia BRIGGS

Éditions Bragelonne
352 pages, 20 €
ISBN: 2352945410
Paru le 2 Décembre 2011


-Source: Site officiel Bragelonne
Avec toutes leurs responsabilités, Mercy et Adam n’ont pas une minute à eux. Alors quand ils parviennent enfin à prendre quelques jours de vacances dans ce charmant camping au bord de la Columbia, ils n’ont qu’une idée en tête : être au calme et ensemble.
Mais le repos est de courte durée pour les amoureux, car une menace rôde dans les eaux troubles du fleuve et Mercy est la seule à pouvoir la contrer.
Une mission qui pourrait bien jeter une lumière nouvelle sur les origines de la jeune femme…


Ahhhh... Plus d'un an sans avoir de nouvelles de Mercy...Un an!  Autant dire que l'attente a été longue, très longue et peut-être même trop longue.
Je m'explique.

Nous avions quitté une Mercy éprouvée par ses aventures au pays de Faes mais aussi une Mercy, encore plus forte et déterminée que jamais. Rassurée dans son lien avec Adam, l'Alpha de la meute des Tri-Cities, Mercy pouvait désormais envisager sa vie de façon moins solitaire.

Bien sûr, comme la plupart des fans, j'ai un petit côté sadique et autant je suis absolument ravie qu'elle ait vaincu sa solitude grâce à son amour pour Adam, autant il est évident que je souhaitais qu'elle soit encore malmenée dans une nouvelle épopée. Et oui, on les aime nos héroïnes mais on les aime encore plus quand elles en bavent, soyons honnête!

Bref, j'avais donc de grandes attentes concernant ce sixième tome de cette excellente série et mon ressenti est..mitigé.

La Marque du Fleuve débute avec le mariage de Mercy et Adam et se poursuit avec leur départ en lune de miel. J'avais lu quelques avis de lecteurs qui avait été rebuté par ce long premier tiers de vie quotidienne. Ce ne fut pas mon cas. J'aime rentrer davantage dans l'intimité de nos héros favoris. C'est vrai, on les suit pendant cinq tomes, on s'attache, on connaît leurs petits trucs, on apprend même à anticiper leurs réactions et ces petit moments de train train quotidien, c'est un peu comme des petits bonus donc pas de problème pour moi sur ce plan là.

Ce qui m'a davantage gênée par contre, c'est que j'ai eu l'impression que Patricia Briggs prenait de gros raccourcis dans ce volet. J'étaye en essayant de ne pas spoiler (ouh, c'est dur cet exercice dites donc!).

Au tout début, Mercy décide de sortir Stefan de sa mélancolie. Les dernières péripéties de ce dernier lui restent un peu en travers de la gorge et Stefan a plus ou moins sombré dans la dépression ce qui s'en ressent sur son état physique bien sur mais aussi et surtout sur la santé de sa ménagerie (si vous ne savez pas de quoi je parle, je vous laisse découvrir ce dont il s'agit avec les premiers tomes de la série). Un vampire en dépression, c'est pas très joli à voir, surtout lorsque celle-ci dure depuis des semaines. Pourtant, il ne suffira que d'une petite visite de Mercy avec la proposition irrésistible d'une soirée ciné pour sortit ce suceur de sang centenaire de sa léthargie!!! *hum*

De même, Adam, qui est quand même un loup-garou dans le genre Alpha suprême un peu dominant et protecteur...(un peu hein..) va les jeter dans la gueule du loup (oups, celui là, je l'ai pas fait exprès) sans trop de réticences quand on sait combien il en a bavé à chaque fois qu'il a cru perdre Mercy. Pas trop crédible pour le coup.

Enfin, et ce sera mon dernier gros point négatif sur ce sixième tome: Patricia Briggs n'est définitivement pas douée dans ce volet pour nous faire vibrer avec la relation pourtant remarquable entre Mercy et Adam!
Je ne parle pas de nous scotcher au livre avec des scènes d'amour digne du Chapitre 32*, bien qu'il s'agisse quand même de leur lune de miel et que nous avons en tout et pour tout droit qu'à un :

"[...] et, quand nous en eûmes terminé, je me retrouvai aussi moite et échauffée qu'avant notre baignade, dans une atmosphère saturée de notre odeur, avec Adam endormi à mes côtés."
(page 59 )
Ils auraient pu tout aussi bien faire une bataille de polochons, on aurait pas lu de différence... (j'dis ça... ).

Bref, là vous vous dîtes, clairement, elle n'a pas aimé. Et pourtant, si, parce que ce qui fait que Madame Briggs est une grande auteure d'Urban Fantasy, c'est son pur talent pour nous décrire des monstres hallucinants, de l'action à gogo et la deuxième moitié de La Marque du Fleuve correspond tout à fait à tous ces critères!

En plus d'en apprendre beaucoup plus sur le passé et les origines de Mercedes, nous avons encore droit à une aventure complètement dingue endurée par Mercy et Adam. Dès que l'action se met en place, j'ai retrouvé la plume de Patricia Briggs et même la relation entre Mercy et Adam a repris de son intensité! Je crois que pour le coup, la maman de Mercy se débrouille beaucoup mieux dans ces moments là que dans les scènes d'intimité.

J'ai donc aimé ce volet, et j'ai hâte de tous les retrouver dans un nouvel opus (le tome 7 est prévu pour 2013). Pour moi, La Marque du Fleuve est donc davantage un tome de transition entre la vie solitaire de Mercy et sa nouvelle vie en tant que compagne de l'Alpha Adam. Je suis impatiente de voir comment elle va évoluer maintenant que la meute l'a acceptée.



Note: 3/5

Dans la même série, chez Milady:



18 commentaires:

  1. Tout y est, comme d'hab', je parle bien sûr des ingrédients qui m'ont fait tant aimer cette série ! La seule chose que je regrette c'est l'absence de la meute. J'aime beaucoup les guéguèrres entre les loups. En tout cas, heureuse que Stefan fasse une petite apparition :) Et le mariage est sans froufrous comme l'héroine, une belle cérémonie que P. Briggs nous offre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout à fait d'accord avec toi mais j'ai aussi trouvé que les échanges entre Adam et Mercy manquaient beaucoup de fluidité dans la première partie. Ca m'a gênée. Heureusement que tout rentre dans l'ordre avec la suite du roman! ;) Je suis et reste une grande fan de Madame Briggs!
      Ravie de ton passage sur ce petit blog M. ou Madame Anonyme! :))

      Supprimer
    2. Mlle...euh... ça existe toujours? :) Soit je suis bigleuse, soit je n'ai pas pu mettre de pseudo qui est Tetel ^^
      Bref, pour en revenir au livre, il est vrai que certains dialogues ne sont pas très fluide. Pour te dire la vérité, j'ai quand même mit plus de temps à lire ce tome que les précédents. Et ce n'est pas parce que ce tome-ci est en grand format (qui psychologiquement rend la lecture plus longue) puisqu'un Vampire Academy se consomme en deux jours maximum pour plus de pages =) J'ai hâte d'avoir la suite... d'ici un ou deux ans y.y
      ps: oui je suis bigleuse --'

      Supprimer
    3. Enchantée Tetel!
      J'ai également hâte de lire la suite! Le tome 7 est prévu pour le printemps 2013 en VO. :)

      Supprimer
    4. Ah... on n'aura pas la VF avant 2014 u_u

      Supprimer
    5. Peut-être fin 2013 avec de la chance pour le grand format mais je regrette d'avoir dépareillé ma série pour avoir celui-ci plus tôt..Du coup, je ne sais pas quoi faire pour la suite.
      En plus, je sens bien que Milady va nous la jouer à je repasse en poche! lol

      Supprimer
    6. C'est possible. Ne porte pas la chkoumoune xD Je me dis que la couverture du GF doit quand même être plus belle que celle du poche... On se rassure comme on peut. Mais je suis comme toi, je n'aurais pas dû succomber. Je l'ai fait aussi pour Sacrifice des femmes de l'autremonde T_T

      Supprimer
    7. Ben c'est beaucoup à cause de la couv que j'ai craqué et puis Mercy me manquait aussi.
      J'ai comme toi craqué pour "Sacrifice" mais bon, là c'était normal puisque j'avais déjà les 4 premiers en GF. Là, j'ai toujours les tomes 5 et 6 dans ma Wisk list en GF.

      Supprimer
    8. Ah d'accord ! Alors que moi j'ai les formats poches -_-' *part se pendre*

      Supprimer
    9. lol! Courage! Le monde de l'édition ne nous aura pas! *mdr*

      Supprimer
  2. Quand je me dis que je ne me rappelle que certains passages, j'ai honte, fichu mémoire de poisson rouge. Mais maintenant que j'ai lu ton avis j'arrive à me souvenir un peu plus des détails notamment sur Stefan. Desolée qu'il ne t'ai pas autant convaincu que les autres, à voir avec le prochain hein! On se jettera surement toutes les deux dessus lol.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans aucun doute! comme je le disais, je suis, et je reste, une grande fan de Patricia Briggs et même si j'ai été légèrement déçue par celui-ci, Mercy Thompson reste une excellente série!

      Supprimer
  3. Hmm...je me demande si le livre traduit perd un petit peu de la magie car moi, j'ai beaucoup aimé ce livre. Après Iron Kissed, c'est mon préféré! Les noces me font encore pleurés et la lettre a la fin aussi - et je ne pleure pas facilement quand je lis. Les petits points qui t’ont agacés ne mon pas vraiment dérangés. Peut-être parce-que je pleurais trop ;) J'adore la folklore amérindienne et il y en avait beaucoup dans ce tome - un autre raison pourquoi je l'ai beaucoup aimé. Espéreront que pour toi, le prochain sera mieux. :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A vrai dire, j'ai vraiment été perturbée car j'ADORE Mercy Thompson! Mais là, j'ai vraiment été gênée alors tu as peut-être raison concernant la traduction. Il faudrait surement que je le tente en VO.
      Toutefois, comme je le disais, Patricia Briggs reste une de mes auteures de UF préférées! :)
      PS: je viens de vérifier: même traducteur. Est-ce que ça viendrait de moi? lol Parfois, le livre n'est pas en cause!
      Comme toi, j'ai beaucoup aimé la partie folklore et les infos sur les origines de Mercy. C'est vraiment ce manque de fluidité dans les dialogues et les situations qui m'a dérangée. Promis, quand j'aurai lu les centaines de livres en attente, je m'y replonge en VO! :D

      Supprimer
    2. ARFFFFFFFFF je ne peux pas lire ta chronique car j'attends impatiemment la sortie en format poche !!! VITEEEEEEEEEEEEEEEEEE avant que je ne devienne incontrôlable !

      Supprimer
  4. Mdr Elo! Bientôôôôôt! Et pis, pas de précipitation, le tome 7 ne sort qu'en 2013 en VO alors... :)

    RépondreSupprimer

Vos drôles de mots: